Côte d’Ivoire - Politique : Des ministres PDCI annoncent la création d’un mouvement pour dire non à la rupture

Ma Presse Info - Des cadres du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire issus du gouvernement Duncan ont annoncé lundi à Abidjan la création d’un mouvement pour consolider la paix et non la rupture au sein de leur maison.
Cinq membres du gouvernement, cadres du PDCI, soutenus par le Vice-président Daniel Kablan Duncan étaient face à la presse, pour faire entendre les aspirations de tous les ministres.
François Albert Amichia, Alain-Richard Donwahi, Raymonde Goudou, Jean Claude Kouassi et Pascal Abinan conscients des risques que ferait courir à la Côte d’Ivoire la rupture du dialogue entre Henri Konan Bédié président du PDCI et Alassane Ouattara, le président de la République ont donc décidé d’agir pour la préservation de la paix.
« Je suis PDCI, je dis non à la rupture », mouvement politique aussitot adopté par des membres du bureau politique, des délégués départementaux et communaux, secrétaires de section et présidents des comités de base, a connu l'adhésion de plusieurs centaines de militants, et la promesse de se faire entendre de l'ensemble du PDCI et de la nation ivoirienne.
François Albert Amichia porte-parole du mouvement a donné les raisons et la philosophie qui les a conduits à envisager la création d’un mouvement à l’intérieur du PDCI- RDA pour agir et faire entendre les aspirations de paix et de developpement de tous ses militantes et militants.
Il a par ailleurs, affirmé leur appartenance au PDCI RDA, auquel ils restent attachés.
Le mouvement « Je suis PDCI, je dis non à la rupture » souhaite une amélioration et un renforcement rapide de la gouvernance du PDCI RDA, prenant en compte les exigences et contingences actuelles et des temps à venir.
« Nous sommes des partisans et des artisans de la paix pour une stabilité durable en vue de l’épanouissement de nos populations et de la prospérité de notre pays », a déclaré François Albert Amichia, préconisant la reprise à court terme d’un dialogue structuré, inclusif et franc entre les enfants du Président Felix Houphouet Boigny au sein du RHDP.
Le mouvement « Je suis PDCI, je dis non à la rupture » a émis une volonté profonde, à savoir que tous de acteurs politiques prennent conscience de ce qu’une crise dans ce pays ne profitera a personne.
 « il faut inlassablement et fondamentalement prôner la paix des cœurs et la modération des langues afin d'éviter des escalades inutiles ».
François Albert Amichia a émis le souhait que d’autres formations politiques de la famille Houphouétistes et responsables qui partagent leurs points de vue se fassent entendre par la voix du dialogue et de la raison. « ( … ) afin qu’ensemble nous préservions la paix pour notre pays et notre peuple (… ) »
La cérémonie officielle de lancement du mouvement aura lieu le 23 décembre à Cocody à la patinoire de l’hôtel Ivoire.

AC