Colombie: Claudia Lopez, première femme élue à la mairie de Bogota

Claudia Lopez incarne à elle seule le changement. Arrivée en tête lors des municipales de dimanche avec 35,21% des suffrages, elle est la première femme élue à la mairie de Bogota.
Dans la capitale comme dans le reste du pays, la journée s’est déroulée dans le calme après une campagne émaillée de violences.
Sept candidats ont été assassinés en trois mois. Dans un pays qui reste très catholique, Claudia Lopez assume son homosexualité. Elle est fille d’institutrice et se dit fière de ses origines modestes, dans une société très élitiste.
Titulaire d'un doctorat en sciences politiques qu'elle a obtenu aux États-Unis, elle est donc plus diplômée que la plupart de ses collègues. Lutte anti-corruption Mais elle incarne également le changement parce qu’elle a mis la lutte contre la corruption au cœur de son action politique, et qu’elle est crédible sur ce sujet.
Elle s’est fait connaître il y a quelques années en dénonçant les liens entre les mafias paramilitaires et la classe politique colombienne, ce qui lui a valu d’être menacée de mort mais aussi d'être élue au Sénat en 2014. Claudia Lopez, qui connaît bien Bogota, a fait campagne au centre, en promettant notamment une éducation publique de qualité et un métro.
Elle est évidemment détestée à droite et elle n’est pas aimée par une certaine gauche qui lui reproche ses incohérences et son mauvais caractère.
RFI