Echauffourées entre militants du FNDC et policiers : deux morts, un PA saccagé (police)

Les échauffourées entre les éléments des forces de l’ordre et le cortège funèbre des opposants au changement de constitution ont fait deux morts et un blessés, a annoncé lundi 4 novembre un porte-parole du ministère de la Sécurité durant la grande édition du journal de la télévision nationale.

« Malheureusement, des pertes en vies humaines et des blessés ont été enregistrés… L’hôpital Ignace Deen a reçu dans sa morgue deux morts. Il s’agit d’Abdoul Rahim Diallo, chauffeur et Mohamed Sylla, élève », a indiqué le Contrôleur général et porte-parole de la Police, Mamadouba Camara sur les plateaux de la télévision nationale.

Le porte-parole de la police a aussi indiqué que le PA de Bambéto a été saccagé et incendié et des matériels emportés. Selon lui, le ministre a donné des instructions »fermes » pour l’ouverture rapide d’une enquête.
GN