Gouvernement d'entente nationale : Des drones émiratis ont visé l'aéroport de Mitiga

Le gouvernement libyen d'entente nationale, reconnu par la communauté internationale, a annoncé que "des drones émiratis ont visé l'aéroport international Mitiga de Tripoli, suspendu depuis le début du mois.

C'est ce qui ressort d'un communiqué rendu public sur Facebook par le centre médiatique de l'opération "Volcan de la colère", lancée par le gouvernement d'entente nationale pour répondre à l'attaque de Haftar sur Tripoli.

Le communiqué ajoute: "les drones émiratis qui supportent le criminel de guerre (Haftar) ciblent l’aéroport international de Mitiga", sans préciser les conséquences de ces bombardements. La même source considérait que le bombardement "constituait une tentative désespérée de Haftar de compenser ses pertes en s'attaquant à l'infrastructure et aux aéroports".

Alors que le gouvernement d'entente nationale accuse les Emirats arabes unis de soutenir l'assaut de Haftar sur Tripoli, Abu Dhabi a déjà nié ces accusations. L'aéroport de Mitiga est le seul aéroport civil opérant actuellement dans la capitale libyenne. Lorsqu'il s'arrête, tous les vols sont acheminés vers l'aéroport de Misrata.

AA