Plus de 200 000 candidats à l’assaut du baccalauréat en Côte d’Ivoire

La ministre de l’Education nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara qui a officiellement lancé les épreuves à Dabou (banlieue ouest d’Abidjan) a réitéré son invitation aux élèves et aux surveillants à éviter la fraude.

« Nous avons décidé de lutter dans l’intérêt de la jeunesse ivoirienne, nous voulons des diplômes crédibles », a insisté la ministre qui avait à ses côtés le Secrétaire d’Etat chargé de chargé de la Promotion de l’investissement privé, Emmanuel Esmel Essis.

Selon Kandia Camara, « ceux qui vont tenter de faire quoi que ce soit seront sévèrement punis», invitant à « ne pas prendre des risques inutiles » pour « hypothéquer leur avenir ».

Les épreuves se déroulement jusqu’au vendredi 12 juillet dans quelques 442 centres. Quant aux résultats, ils seront publiés le lundi 29 juillet prochain. Auparavant, ceux du CEPE seront connus mardi.
AB