Ramadan : que se passe-t-il dans votre corps quand vous jeûnez ?

Chaque année, des millions de musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil pendant 30 jours lors du Ramadan, l'un des cinq piliers de l'Islam.

Ces dernières années, le Ramadan s'est déroulé pendant les mois d'été dans l'hémisphère nord, avec des journées plus longues et un temps plus chaud.
Cela signifie que dans certains pays, comme la Norvège, les personnes peuvent jeûner jusqu'à 20 heures par jour cette année.

Mais est-ce que tout cela est bon pour votre santé ? Vous allez être surpris en apprenant ce qui arrive à votre corps lorsque vous jeûnez pendant 30 jours.
Le plus difficile, les deux premiers jours
Techniquement, votre corps n'entre dans un " état de jeûne " que huit heures environ après votre dernier repas.

C'est à peu près au moment où vos intestins finissent d'absorber les nutriments contenus dans les aliments.

Peu de temps après, notre corps se tourne vers le glucose stocké dans le foie et les muscles. Le but : continuer à fournir de l'énergie.

Une fois les réserves de glucose épuisées, pendant que vous continuez votre jeûne, la graisse devient la prochaine source d'énergie de l'organisme.
Lorsque le corps commence à brûler les graisses, cela aide à perdre du poids, à réduire le taux de cholestérol et à diminuer le risque de diabète.

Mais attention, la baisse du taux de sucre dans le sang va entraîner une faiblesse et un état léthargique.

Conséquences possibles : maux de tête, étourdissements, nausées et mauvaise haleine.

C'est à ce moment-là que votre niveau de faim est le plus élevé.
Attention à la déshydratation du Jour 3 à 7
Étant donné que votre corps commence à s'habituer au jeûne, les graisses se décomposent et se convertissent en sucre dans le sang.

Votre consommation réduite de liquides pendant le jeûne doit être rattrapée entre les jeûnes, sinon la transpiration peut entraîner une déshydratation.
L'habitude prend le dessus du Jour 8 à 15
À la troisième étape, vous devriez constater une amélioration de votre humeur à mesure que votre corps s'adapte au jeûne.

Le Dr Razeen Mahroof, consultant en anesthésie et médecine des soins intensifs à l'Hôpital Addenbrooke à Cambridge, évoque d'autres avantages.
"Dans la vie quotidienne, nous mangeons souvent trop de calories, ce qui peut empêcher le corps d'accomplir d'autres tâches, comme se réparer tout seul''.

"Ceci est corrigé pendant le jeûne, permettant au corps de détourner l'attention vers d'autres fonctions'' poursuit-il.

''Le jeûne peut donc être bénéfique pour le corps car il peut faciliter la guérison mais aussi prévenir et combattre les infections".
Vers une détoxification - Jour 16 à la fin
Pendant la deuxième moitié du Ramadan, votre corps s'est complètement adapté au jeûne.

Votre côlon, votre foie, vos reins et votre peau sont en plein cure de détoxification.

"À à ce stade, dans le domaine de la santé, la fonction de l'organe devrait être rétablie à sa capacité maximale. Votre mémoire et votre concentration pourraient s'améliorer et vous pourriez avoir davantage d'énergie ", explique le Dr Mahroof.

"Votre corps ne devrait plus se tourner vers les protéines pour chercher de l'énergie. C'est à ce moment qu'il passe en mode " famine " et utilise les muscles comme source d'énergie. Cela se produit avec un jeûne continu et prolongé de plusieurs jours à plusieurs semaines" détaille-t-il.

"Comme le jeûne du Ramadan n'a lieu que de l'aube au crépuscule, il y a suffisamment d'occasions de nous rassasier d'aliments et de liquides qui fournissent de l'énergie. Cela préserve les muscles mais aide aussi à la perte de poids ", selon le médecin.

BBC