SARA 2019 : la cinquième édition lancée officiellement avec la France comme pays à l’honneur

C’est la République de France qui a été choisie comme pays à l’honneur de la cinquième (5ème) édition du SARA (Salon de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan), qui va se tenir du 22 novembre au 1er décembre 2019, à l’espace SARA sur la route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, avec pour thème : « Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? » Le lancement officiel du SARA 2019 s’est déroulé dans la matinée du jeudi 21 février, au Radisson Blu Hôtel d’Abidjan, sous la présidence du Ministre ivoirien de l’Agriculture et du développement rural, Coulibaly Sangafowa, représentant du Premier ministre.

Il y a eu également la présence de l’Ambassadeur de France (pays à l’honneur), S.E Gilles Huberson, du ministre ivoirien des Eaux et Forêts, Alain R. Donwahi, du représentant du ministre des Ressources animales et halieutiques. Au nom du Premier ministre, le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Coulibaly Sangafowa, s’est réjoui du choix porté sur la France pour être le pays à l’honneur de cette cinquième édition du SARA.

Selon lui, ce choix vient raffermir davantage la qualité de la coopération entre la Côte d’Ivoire et la France. ‘’Tout comme la France, pays industriel, doté d’une grande économie agricole, en Côte d’Ivoire, l’agriculture constitue le cinquième axe stratégique de développement du Gouvernement de Côte d’Ivoire avec pour objectif essentiel d’améliorer le bien-être des populations et la sécurité alimentaire’’.

Cette agriculture, a-t-il renchéri, dans le contexte mondial actuel, doit faire face aux changements climatiques, ce qui illustre la pertinence du choix du thème du SARA 2019 : « Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? » Quant à l’Ambassadeur de France, S.E Gilles Huberson, il a souligné que le SARA, ce n’est plus un salon national, sous régional, mais plutôt un salon international de meilleur niveau.

Cette distinction faite à la France au prochain rendez-vous du SARA 2019, vient à point nommé au moment où, selon lui, le continent africain vient être positionné parmi les priorités de l’heure du Président français, S.E Emmanuel Macron.

Il a poursuivi en soutenant qu’au-delà de la fierté d’être le pays à l’honneur, la France demeure le premier pays à forte représentativité au SARA, avant de confier que le nombre d’exposants français va doubler au cours de cette 5ème édition.

« Ns sommes le premier partenaire économique de la Côte d’Ivoire. Choisir la France comme pays d’honneur pour le SARA 2019 à travers le thème : « Agriculture intelligente et innovations technologiques : quelles perspectives pour l’agriculture africaine ? C’est un choix dans lequel nous nous inscrivons profondément, parce que pour nous l’innovation, c’est la source de tout développement durable », a-t-il déclaré. En outre, le ministre des Eaux et Fôrets, a, quant à lui, indiqué que le SARA est une occasion de mobiliser des ressources financières et techniques.

Selon lui, la 4ème édition a permis de compter 950 rencontres d’affaires avec la signature de plusieurs conventions chiffrées à 1.6 milliards F CFA. Il a, par ailleurs, annoncé que le SARA 2019 sera rehaussé par la présence du ministre chinois de l’agriculture, comme orateur principal.

Notons également que le SARA 2019 a pour ambition de rassembler en terre ivoirienne, les grands acteurs nationaux, régionaux et internationaux du monde agricole pendant dix jours consécutifs. Cette 5ème édition du SARA, la 3ème consécutive, envisage d’atteindre 350 000 visiteurs, 800 entreprises exposantes avec 30 pays invités.

AB